Catholic.net International English Espanol Deutsh Italiano Slovensko
 - 15 décembre 2018 - Sainte Ninon
 
A propos de Catholique.org

 

La plus grande abbaye bénédictine d’Asie fortement endommagée par un incendie

ROME, Dimanche 22 avril 2007 (ZENIT.org) – La plus grande abbaye bénédictine d’Asie, à Waegwan – en Corée du Sud –, a été en grande partie détruite par un incendie qui a éclaté dans la nuit du Jeudi au Vendredi Saint. Aucune victime n’est cependant à déplorer.

Les bénédictins de la congrégation de sainte Odile, en Allemagne, ont communiqué la nouvelle à Fides, l’agence d’information de la Congrégation pour l’évangélisation des peuples.

C’est à cette communauté allemande qu’appartient le monastère de Waegwan. Avec ses 136 moines, elle forme la plus grande communauté de bénédictins en Asie. Elle possède une maison principale, à Waegwan, en général habitée par 75 moines, alors que les autres moines sont éparpillés sur le territoire, dans les différentes communautés dépendantes de l’abbaye.

Fondée en 1909 par des moines bavarois, leur abbaye s’élevait jadis à Tokwon (Corée du Nord) avant d’être transférée en 1952 à Waegwan, où les quelques moines ayant survécu à la persécution communiste et à la suppression des monastères en 1949, sont venus résider.

La communauté a été élevée au rang d’abbaye en 1964.

C’est durant le Triduum Pascal, que le vice-prieur de la communauté, Andreas Jeon, a vu du feu alors qu’il était en train de regagner sa cellule après l’adoration nocturne.

Il a aussitôt réveillé ses confrères et appelé les pompiers qui ont mis cinq heures à venir à bout des flammes. C’est probablement un court-circuit qui est à l’origine de l’incendie.

Il n’y a pas eu de blessés, mais les cellules ont été complètement détruites, et les moines ont dû être logés ailleurs.

Responsable des missionnaires bénédictins et du monastère de Waegwan, Le père-abbé président de la congrégation bénédictine de sainte Odile, le P. Jeremias Schröder, s’est rendu sur place le lundi de Pâques, pour exprimer sa solidarité aux moines et constater l’ampleur des dégâts. Il a déjà assuré le soutien matériel de la Congrégation.

« Nous sommes bouleversés et en même temps reconnaissants qu’il n’y ait pas eu de blessés », a-t-il affirmé avant de repartir.


Accueil | Version Mobile | Faire un don | Contact | Qui sommes nous ? | Plan du site | Information légales